SÉCURITÉ INTERNET

Publié le par julien hablainville & arnaud gaidon

À haut débit, on nous raconte n’importe quoi…


OGILVY & MATHER FRANKFURT
Directeur de création : Peter Römmelt, Simon Oppmann
Directeur artistique : Daniela Friedel

D’un côté ce spot est pas mal fait. Montrer que de dangereux personnages vont approcher vos enfants par Internet, que le réseau va mettre en relation nos chères têtes blondes avec des pervers en tous genres en les faisant débarquer directement dans la maison sous le regard bienveillant des parents, c’est plutôt pas mal.

Les acteurs sont bien castes (le pédophile à la fin est excellent) et représentent divers dangers d’internet (les principaux), plutôt bien.
Bon après, ça me rappelle un peu une campagne pour Club Internet où un fou, au lieu de terroriser une famille au téléphone, se déplaçait parce qu’il ne pouvait utiliser son téléphone :



Au niveau de la réal, il y a quelques points communs (le premier plan avec une voiture/un bus qui démarre et laisse la place à la maison, c’est assez impressionnant).

Les deux films sont néanmoins distincts, et ce n’est pas tellement là-dessus qu’on peut faire la plus grosse critique.

La plus grosse critique vient assez vite. Quand on regarde ce film pour la première fois, quelque chose nous gêne. Quelque chose qui rappelle vaguement les séries des années 80, où les acteurs parlaient parfois la bouche fermée…

Car oui ce qui gêne, c’est le DOUBLAGE. Doublage pourri !!!!!! Pas tant au niveau des voix et intonations qui sont ok, plutôt au niveau des paroles… Quand la maman répond « il est en haut » aux jeunes femmes légèrement vêtues qui demande si son fils est là, on lit clairement sur ses lèvres « ja » (oui, c’est un film allemand).

Et quand la maman dit « ah merveilleux » alors qu’elle a la bouche fermée, moi franchement ça m’a complètement sorti du spot et ça m’a fait rire.

Alors du coup on se dit « ah bah oui, c’est doublé (mal) car c’est un film allemand. Ok. Normal, c’est une campagne européenne. Mais pourquoi ne pas avoir diffusé le spot en sous-titré et en gardant les voix originales, comme cela s’est fait par exemple pour le dernier spot Greenpeace ? Où à défaut pourquoi ne pas avoir soigné la transposition des paroles ?

Dernier point, le côté « les parents laissent faire, bouh c’est pas bien on va les culpabiliser », associé à la signature « ne laissez pas le danger entrer chez vous » (ah bon internet c’est le danger maintenant ? pourtant je croyais que c’était avant tout un espace de liberté ?) ça donne un petit côté réac.

Alors ok c’est plutôt un effort louable de vouloir communiquer sur les risques liés à Internet, mais là l’ensemble est plutôt maladroit, et cela ressemble plutôt à une piètre tentative de politicien de faire parler de lui (ou d’elle…) et de s’attirer l’attention du public sur sa personne, qu’à une vraie sensibilisation du public en tenant compte des enjeux.


Publié dans VIDÉO

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article