Adoptez un adulte

Publié le par julien hablainville & arnaud gaidon

Couillonne comme on l'aime, cette campagne nous incite à adopter un chien adulte, plutôt que d'opter pour un chiot... et de devoir faire toute son éducation !
La mécanique marche bien, la direction artistique est sympa, l'ensemble fait marrer. On pourra peut-être seulement regretter la séparation entre l'accroche de l'annonce et la signature de la marque, et penser qu'en leur accordant un soin tout particulier l'annonce aurait pu être encore meilleure.
Mais ne soyons pas chiens, on dit ça vraiment pour aller chercher la petite bête, hein.








Advertiser: Beta Lebanon
Advertising Agency: Leo Burnett, Beirut, Lebanon
Creative Directors: Bechara Mouzannar, Chermine Assadian
Art Directors: Nayla Moubarak, Joumana Ibrahim
Copywriters: Rana Najjar, Alex Kent
Illustrator: Tiago Hoysel

Publié dans PRINT

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

BAxT 15/04/2009 05:22

Belle trouvaille. Merci.

E&R 14/04/2009 19:00

Nous la regardions hier et nous nous sommes empressés de chercher si l'illustrateur avait un portfolio, en vain.

En revanche, même si nous sommes fans de l'illustration; nous n'avions pas du tout compris l'idée.
Les mots auraient dû mettre l'accent sur le côté "Adoptez un chien adulte". C'était le rôle de la signature qui pour le coup est totalement ratée.

julien hablainville & arnaud gaidon 15/04/2009 10:35


D'accord avec ça, la signature n'explique pas clairement le côté "adoptez un chien adulte", et cela peut nuire à la bonne compréhension de la pub. C'est dommage, avoir une si belle illustration et
négliger la signature.


buzz et cie. 14/04/2009 14:05

Pas très immédiat, mais les illiustres sont vraiment sympa. Et certains détails sont vraiment drôle : Playdog, le Ché...

julien hablainville & arnaud gaidon 14/04/2009 15:56


Oui il y a vraiment un soin dans la DA, on a aussi aimé les posters sur la chambre de "l'adolescente", etc.
C'est vraiment la personnification des animaux poussée à son paroxysme.
Bien vu pour le "Playdog" (comme quoi les détails c'est pas pour les chiens... ohohoh...)