Décliner, c'est du sport

Publié le par julien hablainville & arnaud gaidon

Décathlon nous invite à sortir de chez nous pour aller nous promener. Cette campagne ne fera pas forcément le Grand Prix au festival de Cannes, mais on a aimé l'effort fait pour rendre chaque déclinaison unique. Chacun des visuels a sa propre identité mais en même temps tous ont un traité visuel identique, ce qui les rend différents mais cohérents.
Pas si facile à faire.







Client : Decathlon
Agency: Young & Rubicam, Paris, France
Creative Director: Les six
Art Director / Copywriter: Guillaume Auboyneau
Photographer: Romain Laurent
Art Buyer: Sylvie Reveillard
Retouching: Pierrick, Sparklink

Publié dans PRINT

Commenter cet article

clément 09/06/2009 21:57

moi je trouve que ces pubs fonctionnent très bien, ça fait plaisir de voir quelque chose de ce genre dans le métro :) ça change de JP Koffe !

julien hablainville & arnaud gaidon 10/06/2009 10:43


on ne rentrera pas dans ce débat, on aime trop Jean-Pierrre :-p


buzz et cie. 09/06/2009 18:49

très beaux visuels en effet mais la dernière je ne la trouve pas cohérente. on ne retrouve pas le "passage de la maison vers l'extérieur" ce qui me parait être le saut créatif, non ?

julien hablainville & arnaud gaidon 10/06/2009 10:34


pas faux, l'insight semble différent dans la dernière. Et finalement même entre les 2 premières annonces, l'une propose de "s'évader", la seconde nous dit que "l'aventure est à notre porte", ce
sont deux idées proches mais tout de même distinctes.
Au final, chaque annonce a sa propre promesse, et c'est l'exécution visuelle qui assure la cohérence de l'ensemble.
Ça rend plutôt bien :)


marie-laure 08/06/2009 12:00

Pas mal en effet!! ;)

julien hablainville & arnaud gaidon 08/06/2009 14:45


C'est sympa de voir des pubs avec une exécution aussi soignée