Et l'intégration, bordel ?!?

Publié le par julien hablainville & arnaud gaidon

Non, ce titre n'annonce pas un article sur l'identité nationale ou autre sujet politique / polémique (mais c'est un titre qui va sûrement améliorer notre référencement ;-)  Sur CoupsdePub, on parle souvent (trop ?) de l'intégration des signatures et packshot dans les prints. Au poi nt que cela en vire presque à l'obsession. Mais il faut bien reconnaître que c'est ce genre de petit détail qui va bien souvent apporter une richesse supplémentaire à l'image, montrer qu'elle a été longuement pensée et travaillée.

Alors effectivement, il n'est pas toujours possible de réaliser une belle intégration (encore que...). Contraintes de temps, de budget, de visuel, de chartes, etc. Ce qui fait qu'on se retrouve avec un produit posé en bas à droite et une signat' en Arial corps 9 en blanc juste en dessous. Ok, ça fait le boulot, bon.

 

Mais quand on voit des annonces comme celle-ci dessous, on se dit qu'avec un tout petit effort, un peu d'astuce et d'imagination, l'intégration, ça peut vraiment être sympa quand c'est soigné :

 

coupsdepub_stasoftreid.jpg

 

Advertising Agency: Y&R Johannesburg, South Africa
Chief Creative Officer: Michael Blore
Executive Creative Director: Liam Wielopolski
Art Director: Richard Van Zyl
Copywriter: Gabi Mostert

 

Laissons de côté le visuel en lui-même pour nous concentrer uniquement sur l'intégration : elle n'est pas révolutionnaire, elle a sûrement déjà été faite par d'autres précédemment... M'enfin quand même, c'est mieux que si ça avait été basique, non ? Bref, vous l'avez compris, l'intégration c'est notre dada, et c'est pas près de s'arrêter :-D

 

 

via

Publié dans PRINT

Commenter cet article

Jean d'ormesson 23/05/2010 21:13


ouais bon les gars vous bougez pas un chouya de votre position, vous ne concedez pas un seul pas, donc ca sert à rien de discuter... ;)

Juste une précision pour Wrangler, en direction artistique (photo inclue) c'est juste une des meilleures DA de 2010. C'est le concept qui fait un peu jaser. Mais c'est aussi peut etre ce qu'est la
publicité en 2010. pas d'accident visuel ou de métaphore visuelle. Juste une image de marque forte, un univers, un etat d'esprit*. Donc pour moi c'est mérité. Mais ca, c'est un autre débat.

(*Diesel est sur la meme vibe pour leur derniere campagne "be stupid". Pas de concept créatif, mais un univers et un état d'esprit. La pub et ses tendances évoluent....)


julien hablainville & arnaud gaidon 24/05/2010 05:57



Bah franchement que ce soit conceptuellement ou en matière de DA, on la trouve moyenne cette campagne (par moyenne, entendre "à peine susceptible d choper deux étoiles à un hit cb", de là à
devenir un grand prix à cannes, franchement, nous on y croit pas).


Mais bon ton point de vue nous prouve qu'il y a d'autres avis, ce qui est toujours sympa. Et si on reste sur notre position c'est qu'à l'heure actuelle on n'a toujours pas été convaincus par les
arguments des supporters de cette campagne (peu nombreux, d'ailleurs semble-t-il, hors des jurys cannois). Mais promis ce n'est pas pour autant qu'on a pris tes arguments avec des a priori et
qu'on les a éliminé sans en tenir compte hein, on n'est pas bornés à ce point là ;-) On essaye au maximumu d'être ouverts d'esprit, sincèrement.


On a lu ce que tu disais, on a apprécié cet avis, mais on ne le partage pas, en tout cas pas encore. Mais comme on disait c'est sympa de voir différentes opinions.



Nico 04/05/2010 15:04


Ouf je suis pas le seul à bien aimer les beaux blocs marques pas forcément intégrés. Yipiiii


julien hablainville & arnaud gaidon 04/05/2010 15:33







Jean d'Ormesson 04/05/2010 09:11


Bonjour, permettez moi de réagir à cet article parce ce n'est plus possible de lire de telles choses.

Dans les années 2000 les DA ont commencé à krafter en masse les logos et signats avec textures et matières de l'annonce. Époque du grand prix Tyde (Ketchup doesn't stand a chance) avec le texte
cousu façon étiquette de vêtement. Parfois c'est bien réalisé et ça peut servir le propos. C'est eye candy mais c'est aussi toujours moins lisible donc ça reste pour les festivals la plupart du
temps, histoire qu'on jute tous ensemble.

Ensuite la mode a évolué et on a commencé à se rendre compte que l'intégration pour l'intégration n'a pas de sens. Voilà pourquoi TBWA sort une annonce Amnesty JO Pékin
(http://sandiehahn.files.wordpress.com/2008/10/amnesty-international-photos-jeux-olympiques-pekin-droits-homme-pekin-2008-jo-2.jpg) avec une typo blanche bâton type Helvetica Condensed. Or c'était
et ca reste une des plus belles directions artistiques du monde. Avec une typo blanche qui a demandé cent plus de temps en choix, taille, couleur et placement qu'une intégration de merde. Cette
annonce c'est le résultat de 30 a 40 versions pendant plusieurs mois. Autre exemple, We Are Animals (Wrangler). Demandez aux DAs de F&F si c'est de l'arial corps 9 blanche et qu'il aurait mieux
valu broder la signat' façon étiquette de Jeans Wrangler.

Mettez vous à la page. La direction artistique de l'annonce dont vous parlez aurait été a la pointe il y a 7 ou 8 ans.


julien hablainville & arnaud gaidon 04/05/2010 11:43



Mmmmmh. Donc en fait tu viens nous dire, exemple à l'appui, que parfois, il n'est pas forcément nécessaire de faire une super intégration pour avoir une très bonne annonce. Comme ce qu'on disait
juste au-dessus quoi.


Ensuite, ce n'est pas parce que la pratique de l'intégration a été lancée il y a 7 ou 8 ans qu'elle est subitement devenue mauvaise ou inutile. Comme tu le dis toi-même, quand c'est bien réalisé,
ça va servir le propos.


Certes, c'est moins lisible. Mais du coup on va chercher qui est l'annonceur, quelle est la signat', ce qui va nous aider à la mémoriser, probablement plus efficacement que si on se la prenait en
pleine gueule. Ne nous dit pas que tu fais partie de ceux qui pensent que plus c'est gros, mieux c'est (on parle du logo et de la signat'). Que pour être réussie, une annonce doit absolument
avoir un logo énOOOOrme visible de très loin.


L'intégration pour le plaisir de l'intégration, d'accord avec toi, ça n'apporte pas grand chose. Mais une belle intégration au service de l'annonce, c'est le genre de petit détail qui fait
mouche, non ?


Quant à savoir si le type de direction artistique qu'on aime est à la pointe ou non... en fait on s'en tape d'être à la pointe et d'être in et branché, tout ce qu'on veut c'est voir des belles
annonces bien ficelées. Rien à foutre de savoir si c'est "moderne" ou pas.


Ah et au passage, prendre We Are animals de Wrangler comme "modèle" pour les autres annonces, ce n'est pas forcément une si bonne idée. Ce n'est pas parce qu'elle a eu un grand prix qu'elle fait
forcément l'unanimité, loin de là même.



lui 03/05/2010 10:31


c est vrai que l integration est sympa
mais c est vrai aussi que a part ca il y a que dalle, donc c est evidemment plus facile de passer du temp la dessus quand il n y a que ca...

Elle rend bien cette annonce, mais je ne capte meme pas c est pour quoi...
donc, est ce que une bonne integration est plus importante qu un visuel a la typo simple mais qui transmet une idée precise?...
je pense pas...
aprés, les 2 c est mieux evidemment



MAIS jolie annonce quand meme, ca fais plaiz de bon matin


julien hablainville & arnaud gaidon 03/05/2010 13:19



onte rejoint totalement sur le "les deux c'est mieux" :-)


Rien de plus frustrant qu'une belle annonce, avec une bonne idée, une bonne da, qui est gâchée par un énorme logo et une signat' juste posés et rajoutés à l'arrache (ah si effectivement comme tu
dis, peut-être une annonce avec une super intégration mais pas d'idée).



Labeille 02/05/2010 17:42


Pour l'intégration du logo, je suis du même avis que Nico, tout dépend de la création. Si le visuel est complexe avec des rouages et tout, il ne faut pas, à mon sens, intégrer le logo car il se
perdrait dans l'image. Par contre, sur une créa comme celle-ci où visuellement, y a pas grand chose, là ça apporte un vrai plus (même si c'est loin d'être novateur - d'ailleurs à quand un
joelapompe spécial intégration ?). Puis rappelons nous aussi que toutes ces intégrations, c'est pour les concours. Parce que dans nos magazines, le logo touche quasiment les 2 bords de la
page...
Ca fait du bien de revenir sur terre...


julien hablainville & arnaud gaidon 02/05/2010 20:21



ouais enfin si les logos sont si gros dans les "vraies" parutions, c'est parce que les annonceurs pensent que comme ça on retiendra mieux leur marque (les cons). C'est pour ça qu'on défend autant
l'intégration, même si effectivement parfois il vaut mieux qu'elle soit plus discrète que sur cet exemple.


Mais tant qu'il y aura un commercial zélé qui pensera qu'avec un bon vieux logo qui prend la moitié de l'image il fera plaisir à son N+1, et donc sera assuré de conserver sa place dans sa boîte,
et donc pourra garantir à bobonne ses 2 semaines de vacances à la Grande Motte au mois d'août... ben on verra pas d'intégration dans les annonces "grand public", on verra un truc bien gros et
bien moche (on parle pas de bobonne).