Retour sur l'opé Heineken Ligue des Champions

Publié le par julien hablainville & arnaud gaidon

Une petite opé qui a fait pas mal de bruit (du buzz, comme on dit dans les milieux pas branchés mais qui font genre on l'est, on est top cool la preuve on a des Converse) ces derniers temps, c'est l'opé réalisée il y a quelques semaines mois en Italie à l'occasion d'un match de foot de Ligue des Champions (Champion's League, vous diront les porteurs de Converse top cools) entre le Real de Madrid et le Milan AC.

Vous n'avez pas pu passer à côté : des dizaines de milliers de vues sur Youtube, des comentaires élogieux en veux-tu en voilà et avec ceci ce sera tout merci, je vous fais un paquet non c'est pour manger tout de suite...
À tel point qu'on sent gros comme une maison que JWT Italy va ramasser de l'or à Cannes avec ça cet été.


Agence : JWT Italy
Client : Heineken


Alors à force d'entendre du bien partout, de ne lire que des commentaires élogieux, on a eu envie de voir si on pouvait trouver des choses à reprocher à cette opé (non, c'est pas pour être différents, c'est juste parce qu'on est aigris:)

- les piégés sont-ils vraiment tous piégés ? On se pose quand même la question quand, pour les 50 professeurs, on voit que les plans ont été filmés pour la plupart non pas en caméras cachés, mais bien de façon visible avec des bons gros travellings des familles, et sous 4 ou 5 angles différents;
- ça fait quand même passer Heineken pour "la marque des beaufs" : des hommes qui détestent l'opéra, la musique classique, et qui en sont au point d'applaudir et de hurler de joie quand on leur interrompt un concert pour leur diffuser un match de foot à la place. Ok c'est marrant, mais pas super valorisant dans le fond nan ? On ne peut pas être à la fois amateur de foot et de musique classique, alors ? Manque plus que la signat' "Rien à foutre de la culture. Tous au match. Heineken"...
- le monteur du film, il était en vacances ou quoi ?!? Non parce que sortir maintenant une opé du 21 octobre 2009, ok ça a du demander du taff, mais là on frôle un record...
- et on a rien trouvé d'autre parce qu'on est partis boire une Heineken.

Voilà, comme quoi en y mettant toute la mauvaise foi dont on est capables, on arrive à trouver des trucs, hein ! Bon des détails, certes. Et pas beaucoup. Et pas vraiment problématiques en plus. Qui peuvent facilement trouver une explication. Et merde.

Bon elle est vraiment bien cette opé en fait. Pfff.


Publié dans COUP DE BUZZ

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lepetch 19/03/2010 17:37


C'est une opération pour une bière bas de gamme... quel serait l'intérêt de réaliser quelque chose d'élitiste? Il n'y a rien à regretter, c'est parfaitement ciblé.
Je rigole en lisant "Je suis surpris que vous aimiez autant ce spot tellement la cible est.. comment dire... bah beauf en fait.”
Le genre de commentaire écrit par quelqu'un portant ces fameuses converses...


julien hablainville & arnaud gaidon 19/03/2010 18:12


On dit rien, on porte (ou on a porté) des Converse et on boit (ou on va boire) de la Heineken... Arf.


lui 19/03/2010 14:12


carrement


lui 19/03/2010 11:30


ça fait quand même passer Heineken pour "la marque des beaufs"

Completement d'accord avec cet argument.. et c est un argument de poid en plus.
Comme vous dite le moment ou les gens se mette a applaudir quand le foot prend la place de la musique c est vraiment flippant.
Il leur a fallu un bon gros casting de gros jacky
Perso moi qui aime la musique classique et qui ai horreur des sport "idiot au public idiot" (foot en tete de liste) ce coup de pub marcherai mieux (tjrs pour moi, mais je ne pense pas etre le seul)
dans l'autre sens:
Stopper un vieux match de foot pour un bon concert.
Et ca ne m empeche pas de decendre une avalanche de heineken.

Je suis surpris que vous aimiez autant ce spot tellement la cible est.. comment dire... bah beauf en fait.
Dommage parceque le concept aurai pu etre bien


julien hablainville & arnaud gaidon 19/03/2010 12:58


Bah tu sais on a un côté beauf hein :) Non ce qu'on aime ici, c'est la mécanique surtout. Après que ce soit le foot qui stoppe la musique classique ou l'inverse, bon, c'est pas trop grave (même
si...)
En revanche on se prend à imaginer qu'une marque de bière un peu plus premium (voire même une boisson plus quali) fasse effectivement un clin d'oeil en ce sens, la diffusion d'un match de foot
chiant (qui a dit de l'équipe de France) brutalement remplacé par un concert classique, ou un truc du genre, et le public qui applaudit.
Ça pourrait faire la blague aussi.


Clément 19/03/2010 10:45


En fait l'opé a tourné en Italie (genre chez bloguerrilla, et d'autres) à l'époque, mais ça n'a pas traversé les frontières...


julien hablainville & arnaud gaidon 19/03/2010 12:53


À croire que même eux n'y croyaient pas, que c'est uniquement après le succès en Italie qu'ils se sont décidés à faire un montage d'une version internationale (pour les festivals ?)


Jérôme 19/03/2010 10:11


Moi je trouve que cette opération est vraiment bien, mais elle sent un peu le fake par endroit.


julien hablainville & arnaud gaidon 19/03/2010 13:00


On voit peut-être le mal partout, mais c'est vrai que nous aussi on a quelques (petits) doutes, des fois.