Si votre voisin bat sa femme, vous faites quoi ?

Publié le par julien hablainville & arnaud gaidon

A l'occasion de la journée de la femme, le Collectif de lutte contre les violences faites aux femmes a lancé son nouveau spot, imaginé par BETC. Le voici :


Client : Collectif de lutte contre les violences faites aux femmes
Agence : BETC Euro RSCG
Réalisateur : David Bertram
Production : Cosa

D'un côté, on aime assez. La démarche est pas mal, l'idée de départ est bonne, la réal est sans fioritures.
Mais notre première impression, c'est un manque d'émotion. On n'arrive pas trop à savoir d'où cela vient, ni à identifier exactement ce qui pourrait améliorer la transmission du message (d'où notre hésitation, on se demande si ce n'est pas simplement nous qui sommes un peu fatigués en ce moment :), mais on n'arrive pas à se sentir émus ou touchés par ce spot.
On verra ce que ça donne avec un peu de recul, mais là, bon, on comprend ce qu'on veut nous dire... et on y est sensibles, hein, à ce message, c'est pas le problème !
Mais bizarrement ça nous laisse froids. On n'arrive pas à se sentir impliqués par ce spot. Et le pire c'est qu'on a du mal à dire pourquoi (ce qui est plutôt moche, quand on n'aime pas une pub, la moindre des choses c'est de réussir à dire "pourquoi", non?)
On attend avec impatience de voir vos commentaires, histoire de savoir si cela fait ça à d'autres.

Dernier point, quand on a découvert ce spot il nous a aussitôt fait repenser à un autre sur le même sujet, pour Amnesty International et réalisé par Olivier Dahan (La Môme), sorti il y a près d'un an et demi. Il était également traité en noir et blanc, d'ailleurs en passant. Et il transmettait sensiblement le même message.
Mais la différence, c'est que ce spot là, à l'époque, nous avait vraiment mis une claque. Une grosse claque. Et encore aujourd'hui, en le regardant, il est loin de nous laisser insensibles.
Le voici, pour ceux qui n'ont pas eu la chance de le voir :


Client : Amnesty International
Agence : TBWA Paris
Réalisateur : Olivier Dahan
Acteurs : Didier Bourdon, Clotilde Coureau

via

Publié dans VIDÉO

Commenter cet article

lizier 14/03/2010 01:01


Bonjour,
Je suis graphiste free-lance actuellement à Montréal je suis venu sur votre blog via l'annuaire d'over-blog. Il est sympa votre blog ce que vous faites est intéressant.
Si ça vous tente vous pouvez venir découvrir mes créations
http://www.nicolaslizier.com
Bonne continuation dans vos projets.
Nicolas graphiste au Canada


julien hablainville & arnaud gaidon 14/03/2010 15:10


Merci, m'enfin nous on fait pas grand chose hein, on ne fait que dire des conneries sur les créas des autres :)
Bon courage à toi en tout cas


Margaux 12/03/2010 12:44


Heureuse d'avoir pu provoquer votre créativité !! Je ne me suis pas rendue compte que ce petit bout de phrase pouvait faire émerger des idées ! J'ai encore un bon bout de chemin à faire dans le
secteur !!! A y regarder de plus près, en effet il y a bien des moyens de poser ça sur le papier ! Enfin, comme tu le dis, le budget n'est pas à nous non plus... Mais c'est avec des réflexions à
droite, à gauche comme ça qu'on avance et qu'on arrive, un jour, à trouver de beaux concepts !
C'est sûr qu'on ne peut pas vraiment comparer avec Casto : vendre un pot de peinture ou une belle lampe pour le salon versus montrer le quotidien d'hommes et de femmes battu(e)s ; Les enjeux ne
sont pas les mêmes... Heureusement sinon on peux commencer à avoir peur !


Margaux 11/03/2010 23:55


Je suis plutôt d'accord avec vous sur ces spots. J'étais passée à côté de celui d'Olivier Dahan, mais merci pour la séance de ratrappage. Il est claire qu'il nous mets un sacrée claque. Pour le
coup il montre bien la réalité de la chose, la lâcheté des gens qui parfois prennent ça pour un spectacle et le peu de gens qui ont le courage de le dénoncer. Pas sûre que l'on puisse encore
aujourd'hui faire ce genre de spot... Pour ce qui est du spot 2010, je comptais justement poster un article aussi sur mon blog à ce sujet ! Le manque de cohérence entre le spot et la cause à la
base m'a choquée dès le premier visionnage ! Un voisin qui entend ce qu'il se passe, (et encore, comme c'est devenu une habitude, je doute qu'il l'entende encore) qui ne réagit pas (en gros un
citoyen qui ne vient même pas en aide à une consoeur, ou un confrère) et qui, le pauvre va pouvoir dormir tranquillement ! C'est donc ça l'image du merveilleux citoyen ? On pourrait dire pour leur
défense qu'ils montrent le mauvais exemple pour dire qu'il ne faut pas attendre pour réagir, mais honnêtement, il me semble qu'il y a des causes (comme celle-ci où la vie d'autrui est en jeu) qui
peuvent se passer de messages subliminaux... Je comprend donc parfaitement que ce spot ne vous ait pas touché ou ému !

Merci Arnaud pour le passage sur mon blog, curiosité oblige, je suis donc passée jetter un coup d'oeil ici aussi et donc merci pour le lien, je pense que je vais inscrire Coup de Pub dans ma liste
de lecture régulière !!!


julien hablainville & arnaud gaidon 12/03/2010 02:17


Ben à notre tour, merci pour ton commentaire (on se perd en remerciements lol), ça fait plaisir de lire des commentaires construits.
D'ailleurs en le lisant, une phrase nous a sauté aux yeux, "Un voisin qui entend ce qu'il se passe, (et encore, comme c'est devenu une habitude, je doute qu'il l'entende encore)"... ça a tout de
suite généré chez nous des débuts d'idées de spots sur ce sujet. Ce côté "à force d'entendre, on n'entend plus", y aurait peut-être moyen de le traduire visuellement, non ?
Enfon bref, on n'est pas sur le budget hein, alors on va garder ça dans un coin de nos têtes pour l'instant.

M'enfin on est toujours plus déçu quand une campagne "non-profit" passe à côté que lorsqu'il s'agit d'une bonne vieille pub commerciale (après tout on s'en fout un peu que Castoche fasse des pubs
pourries, en revanche si c'est pour une grande cause, là, c'est un peu plus emmerdant).


orome3263827 11/03/2010 16:36


J'ai l'impression que le manque d'émotion du 1er est dû à un peu de mimétisme par rapport au voisin: il ne réagit pas, n'est pas touché par ce qu'il entend....du coup nous non plus.


julien hablainville & arnaud gaidon 12/03/2010 02:18


C'est pas faux, ça peut probablement jouer un rôle là-dedans en ne nous impliquant pas oui


dinis 11/03/2010 10:06


Perso, je trouve que l'idée de départ du spot de Nadine Morano n'est pas si mauvaise (et est une réalité).
Mais, effectivement la réal est toute pourrie!


julien hablainville & arnaud gaidon 11/03/2010 11:02


c'est d'ailleurs hallucinant qu'on en vienne à dire "le spot de Nadine Morano", alors qu'elle n'y a probablement joué aucun rôle, en aucune façon.
Mais bon :)